Galets en bois à message sur plage bretonne

Avant de quitter Paris, je voulais remercier celui qui m’a accompagnée sur le chemin de ma reconversion.

Lui dire merci ne suffisait pas. Alors ce mot, je l’ai gravé sur un galet en bois que j’avais sculpté.

Pour le rendre matériel, lui donner plus de force, de sens.

Pour qu’il soit présent longtemps à ses yeux.

Nous étions très émus quand je lui ai offert ce galet. Depuis, il ne le quitte plus.

 

C’est ainsi que j’ai commencé à transformer des chutes de bois en galets, de mes mains, et à y graver des messages.

 

Pour rendre tangible et transmettre des émotions, des intentions, des instants.

 

Mes galets sont des objets d’affection.

 

Des talismans, des messagers, des compagnons de méditation, de chemin, de vie.