Portrait de Claire Elmosnino

Une carrière dans la communication et puis un jour le besoin de suivre un vieux rêve…
C’est ainsi que je suis entrée en formation, que j’ai obtenu mon diplôme d’ébéniste et que j’ai quitté Paris pour la Bretagne.

Si j’ai appris à fabriquer des meubles à partir d’arbres exploités dans ce but, je savais que je n’exercerais pas ce métier ainsi.

Parce que je ne veux pas abattre d’arbres.

Je récupère des chutes de bois pour les transformer en galets.
Sculptés, polis, je pose sur chacun d’eux un mot, une intention, une émotion. Comme le Petit Poucet, je les sème pour que chacun puisse (re)trouver son chemin.

Je chine des panneaux de meubles vieux de plusieurs siècles.
Leur patine, leur histoire et leur âme me guident et ces vestiges deviennent des créations artistiques contemporaines.
Des pièces uniques, poétiques et sensibles.

Chaque jour, je révèle la beauté enfouie, je sublime l’oeuvre du temps et j’offre au bois une nouvelle vie.
C’est une forme de transmission.

close

Recevoir ma newsletter :